Tout sur l’assurance vie

L’assurance vie sert à mettre l’argent de côté et à faire multiplier son capital pour la réalisation des projets ou pour préparer la retraite. C’est tout à fait un produit d’épargne à long terme. Avant tout contrat il faut d’abord avoir une notion sur ce thème. Il présente assez d’avantages comme le versement du revenu annuel, également une fiscalité allégée et une transmission de capital sécurisé. Cap sur l’assurance vie.

Quel est le principe et les objectifs d’une assurance vie ?

L’assurance vie est contrat qui lie l’assureur à l’assuré. Il est possible de faire des versements sans limite du montant, régulier ou non après une ouverture de contrat par un initial versement. Toutefois, vous avez la possibilité de choisir une gestion libre, de faire des investissements progressifs ou encore souscrire à une gestion déléguée. Il existe deux types de contrat. Nous avons les contrats mono supports en euro et les contrats multi supports. Concernant les contrats mono supports vos versements sont globalement investis dans des activités qui gêneront à leur tour des intérêts. Les contrats multi supports quant à eux peuvent contenir des catégories de produits liés à la bourse tout comme un fond en euro. L’un des objectifs de l’assurance vie est de permettre à celui qui est assuré de léguer ou de transmettre son capital à qui de droit après son décès.

Quels sont les frais et la fiscalité pour le souscripteur d’un contrat d’assurance vie.

Lors de la durée de vie du contrat, plusieurs types de frais peuvent être appliqués. Nous avons entre autres les frais de dossier, les frais d’entrée, les frais de gestion et les frais d’arbitrage. Les frais d’entrée sont soustraits au moment des versements ou lorsque le contrat est en cours. Quant aux frais de gestion ils sont souscrits durant toute la durée du contrat.

Vous ne payez aucun impôt lorsque vous ne touchez pas à votre contrat. Pour cela après 8ans votre fiscalité est beaucoup plus considérable. Lorsque vous choisissez le prélèvement libératoire, votre pourcentage après 8ans est de 7,5%. Vous tirez donc un avantage d’un abattement annuel qui tourne autour de 4600€. Même si vous alimentez vos comptes pendant 70ans et qu’après vous mourez, celui qui bénéficiera de votre capital ne sera redevable d’aucun droit de succession.

Pour finir vous pouvez souscrire votre à contrat d’assurance vie par l’intermédiaire de votre banque ou auprès d’un agent de courtier. Mais il est important de bien lire le contrat qui vous sera remis afin de bien l’analyser afin de ne point prendre de risques inutiles.